VIVEZ LE RÊVE AMÉRICAIN

Hello les filles. J’espère que vous allez bien. Si vous préparez des vacances aux États-Unis cet été ou prochainement, alors cet article est fait pour vous. On ouvre grand sa valise, on y enfile robes légères, crème solaire et toute l’artillerie pour être belle en vacances. Mais il reste encore à trouver la pièce maitresse de votre voyage, votre maillot de bain …

Vous vous étiez imaginé le mini bikini ultra-transparent voire même le topless . STOOOP, on arrête tout.

On imagine que partir aux États-Unis c’est la liberté de s’habiller en ultra-mini short et bikini ultra échancré. Pourtant, contrairement à ce qu’on pense, les maillots de bain les plus vendus aux US ne sont pas les plus transparents mais bien les plus coqués et les plus rembourrés. Plus ils sont opaques et épais, plus ils sont achetés ! Étonnant non ?

Mais alors pourquoi vouloir autant rembourrer son maillot de bain quand on vit dans un pays comme les États-Unis ? Un pays où plus c’est court, mieux s’est !

Donner du volume & apporter du maintien

Louise Mariusse, une créatrice française de maillots de bain, Mademoiselle Louise, basée à Miami nous explique que le bonnet rembourré permet, tout d’abord de donner du volume. Bon, ce n’est pas une très grande surprise vu qu’en France, nous utilisons la même technique.

Selon Cyla Weiner, (créatrice de la boutique SyLene, une référence en matière de lingerie depuis plus de 40 ans près de Washington), la coque permet aux Américaines, un maintien optimal en donnant à leur buste moins ferme qu’avant, une meilleure forme. Ici encore, pas de grande surprise.

Casser les clichés & les stéréotypes

C’est là que l’aspect ultra opaque prend tout son sens. Alors qu’en France & Europe, la culture du sein n’est pas exclusivement connotée à la sexualité (étonnant mais vrai), la culture Américaine, est à l’inverse, hautement sexualisé. Un téton en vue et c’est l’extase totale. Il ne faudrait pas qu’il rencontre Sophie Marceau sur un tapis rouge à Cannes parce que sinon on les perdrait. C’est pourquoi, beaucoup d’Américaines ne veulent surtout pas en dévoiler de trop.

Courtney Killpack (spécialiste en lingerie qui a lancé son propre site de conseils Bra Fittings by Court) racontait que la question la plus posée aux vendeuses était « Comment être sûre qu’on ne verra pas mes tétons à travers le maillot de bain que j’ai envie d’acheter ? ».

Le rembourrage permet de cacher toute apparition du sein et du téton qui pointe naturellement lorsque vous sortez par exemple de la piscine et que l’air est frais. Pour les Françaises, c’est plutôt sexy et attirant, alors que les Américaines, elles, sont gênées si leurs poitrines pointent.

Pas facile pour des marques Française de s’adapter à une clientèle avec des attentes différentes. Les modèles créés par Louise Mariusse n’ont ni armatures, ni rembourrage, la vraie lingerie à la Française quoi ! Elle donne cependant la possibilité à ses clientes de choisir l’option au moment de la commande. « En France, la poitrine, on trouve ça très sexy, très naturel, bohème. Ici, c’est un peu plus compliqué… Je rajoute donc ce qu’on appelle des ‘cups’, ces petits coussinets qu’on trouve à l’intérieur des maillots de bain et qu’on peut mettre ou enlever selon le confort souhaité».

La censure Américaine

Hôpital qui se fout de la charité … Alors que les clips sont de plus en plus osés et trash, il y a encore des magazines qui se font censurer pour « pornographie ». Oui, oui, vous avez bien entendu !

Comme chaque année, le magazine sportif américain publie un numéro spécial maillot de bain. Le but du jeu ? Mettre en avant de magnifiques top models dans des poses lascives en maillots de bain tout riquiqui. Pour être honnête, je ne suis pas fan de ce type de couverture. Mettre une femme en avant comme on met en avant un appât en vitrine d’une boucherie … Moyen ! Bref ce n’est pas le sujet.

En 2015, la photo de couverture du numéro spécial déclenche une véritable polémique aux États-Unis. La top modèle d’1,78m, Hannah Davis pose enlevant sa culotte. Selon un sondage réalisé sur le site du magazine US Weekly, plus de 68% des votants jugent la photo pornographique alors que seulement 32% semblent l’apprécier. La chaîne américaine ABC, lors d’un reportage sur la photo de la discorde, a même préféré la censurer et ne pas la montrer entièrement aux téléspectateurs de peur de les choquer. Comme quoi ! Nous avons parfois une image différente de ce pays …

Bien évidemment, ce n’est pas parce que vous allez aux États-Unis qu’il faut impérativement porter un maillot de bain rembourré. Personne ne viendra vous réprimander si oups votre téton pointe le bout de son nez.

En revanche, vous ne passerez pas inaperçu. Hélène Crié-Wiesner, une journaliste indépendante, installée depuis presque deux décennies aux États-Unis, a raconté sur internet ses mésaventures à la sortie de la piscine. Son post, est toujours commenté régulièrement quatre ans plus tard. Alors, elle donne quand même ce conseil, avec une pointe d’humour : « si une Française ne veut pas être remarquée, elle n’a qu’à faire comme tout le monde : mettre un maillot avec trois couches de tissus… et mourir de chaud ! »

Vous savez ce qu’il vous reste à faire pour éviter le faux pas Américain.

Signature 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :